Samedi 15 août – 21h30

Samedi 15 Août 2020
21h30

Soirée de clôture
Génération CNSMDP

Jardins du Musée Matisse

===================

Tribute to RADIOHEAD

 

Depuis les années 90, Radiohead n’a cessé de repousser les limites de la pop tout au long de leur discographie.
De Ok Computer à The King of Limbs, le groupe fascine par sa capacité unique à se renouveler, brassant dans ses compositions tant la pure tradition du rock anglais que la musique minimaliste
de l’américain Steve Reich.
Au travers de leurs influences diverses, allant de Morton Feldman à Gentle Giant, le jeune quintet formé au sein du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris proposera une réinterprétation personnelle de plusieurs morceaux du groupe britannique
lors d’un concert immersif dans le cadre magnifique des jardins du Musée Matisse.

Charles Heisser (Claviers)
Hugo Van rechem (Violon & Guitare)
Benjamin Garson (Guitare & Voix)
Timothée Garson (Batterie & Voix)
Nicolas Jacobée (Basse)

Radiohead est un groupe de rock britannique, originaire d’Abingdon.
Formé en 1985, il est composé de Thom Yorke (chant, guitare et piano),
des frères Jonny Greenwood (guitare, divers autres instruments, arrangements) et Colin Greenwood (basse),
Ed O’Brien (guitare et chœurs), et Phil Selway (batterie)

.

BIOGRAPHIES

Charles Heisser

Né à Paris en 1998, issu d’une famille de musiciens, Charles Heisser est initié au piano dès l’âge de 5 ans par ses parents (tous deux pianistes et professeurs). Il entre au Conservatoire du 12ème arrondissement, puis au C.R.R. de Paris, où il pratiquera quelques années la percussion parallèlement au piano. Les classes à horaires aménagés lui permettent de poursuivre sa scolarité générale jusqu’au baccalauréat qu’il obtient avec mention à 16 ans.
A l’âge de 9 ans, il participe au projet de sa professeur Anne-Lise Gastaldi, le « Piano Project » (recueil de commandes à de grands compositeurs tels que Kurtag, Boulez, Fedele, etc..) ainsi qu’à une intégrale de l’œuvre pour piano de Frédéric Chopin, diffusée sur France 3 depuis la Salle Pleyel.
Habitué à la pratique de la musique de chambre lors des sessions à l’Académie d’été de Nice, Charles découvre et se passionne pour le jazz à l’adolescence. Déterminantes, les rencontres avec Martial Solal, puis Manuel Rocheman et Hervé Sellin l’incitent à commencer une formation en jazz, au Conservatoire du IXème, puis au C.R.R. de Paris.
Il obtient ses deux D.E.M. au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, en classique en 2016, et en jazz en 2018.
En avril 2018, alors qu’il assiste à un récital de Chick Corea à la Fondation Vuitton, celui-ci propose aux pianistes se trouvant dans le public de venir partager un moment musical avec lui : Charles a ainsi la chance incroyable d’improviser à 4 mains avec ce pianiste de légende, lors de ce concert diffusé en direct sur Medici TV.
Mais la chance ne s’arrête pas là : Chick Corea, quelques mois plus tard, lui proposera d’inclure ce duo improvisé à son dernier album solo.
Charles Heisser intègre le département Jazz du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en 2018, et réussit le doublon encore inédit d’y entrer également en classe de piano classique. Il y poursuit actuellement les 2 cursus en parallèle.
En 2019, il fait partie des Finalistes du Concours Jazz à la Défense au sein du groupe EPIC SAGA, et remporte le concours international de Jazz de CREST avec son groupe Nota Bene.

Compositeur croisant les ponts entre musique contemporaine, pop électronique ou jazz, Hugo Van Rechem recherche et expérimente une musique contrastée, singulière et ambitieuse.
Violoniste de formation classique, le jeune musicien passe vite aux musiques improvisées, dans divers projets ( Yumi Ito Orchestra, BAF, Rising Cloud Orchestra, La Pieuvre, etc ) comme au sein du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où il obtient son Master en juin 2019.
Il crée en parallèle ses projets personnels comme son Quintet, avec lequel il propose un voyage musical immersif où interagissent ses influences pop, électro, et avant-gardiste.
Il est également co-directeur – avec Paco Andreo – de « A x √R + 15 », un grand ensemble de 17 musiciens pour lequel ils développent une musique empruntant au répertoire symphonique moderne, tout en tendant vers des musiques plus expérimentales.
Régulièrement, il reçoit des commandes de divers ensembles (créations originales pour l’Ensemble Dérive, l’ensemble SéRAFIN, le JFC Big Band, le Chœur Le Madrigal ou encore la pianiste Ninon Hannecart-Ségal…).
Influencé par des compositeurs tel que Nico Muhly ou Tristan Murail, et autant par des artistes comme le mandoliniste Chris Thile, il puise son inspiration dans des univers singuliers comme ceux de Philip K. Dick, H.P Lovecraft ou encore David Lynch.

Hugo Van Rechem (©Didier Péron)

Benjamin Garson (©Frédéric Coune)

Benjamin Garson est un artiste pluri-disciplinaire. Guitariste de tous styles et ingénieur du son, il est l’initiateur de nombreux projets, allant du répertoire de la musique classique à celui des musiques improvisées. Il n’a cessé de mettre en rapport Musique et Son dans ses créations, où l’augmentation de la guitare et la spatialisation prennent une place importante. Il est également membre de groupes de rock comme Outwards (rock progressif) ou In Leaf (trio de jazz-rock instrumental).

Le contrebassiste et chanteur Nicolas Jacobée se produit en tant qu’interprète dans de nombreux formats d’ensembles jazz et classique, mais également dans des projets de création personnelle mêlant ses diverses connaissances et passions musicales.
Après des études poussées en contrebasse classique au Conservatoire National de Lyon, il poursuit ses études au Conservatoire National de Paris dans la classe de Jazz. Parallèlement à sa pratique de la contrebasse, il se perfectionne en chant, notamment au cours d’une année d’échange à Berlin.
Ses compositions et improvisations s’affirment alors dans une esthétique liant ses influences jazz et rock progressif à des couleurs nettement plus contemporaines. Le large panel de couleurs qu’offre la voix le pousse vers une écriture et un jeu chargé d’émotions, non dénués d’une certaine âpreté.

Nicolas Jacobée

Timothée Garson (©Tim Drums)

Musicien éclectique, Timothée Garson envisage la musique au sens large.
Batteur, saxophoniste, compositeur, il officie dans des esthétiques variées : du Jazz au Rock et à la Folk, des chansons aux musiques expérimentales.
Basé à Paris, on peut l’entendre dans divers projets : Cosse (post rock), In leaf (rock instrumental), Rafaël Dato Trio (jazz), Ocean (jazz européen), etc…

Partager sur les réseaux...