Dimanche 9 août – 20h

Dimanche 09 Août 2020
20h

Carte blanche au Quatuor Modigliani

Jardins du Musée Matisse

==========================

Joseph Haydn
Quatuor « Les Quintes »,
Op.76 n°2 (Hob.III.76)

Wolfgang Amadeus Mozart
Quintette avec clarinette en La majeur, K.581
(« Quintette Stadler »)
Pierre Génisson clarinette
Quatuor Modigliani :
Amaury Coeytaux & Loïc Rio violon
Laurent Marfaing alto, François Kieffer violoncell

BIOGRAPHIES

Pierre Génisson (©Denis Gliksman for Buffet-Crampon)

Né en 1986, Pierre Génisson est l’un des meilleurs représentants de sa génération de l’école des vents français.
Lauréat du Prestigieux Concours International Carl Nielsen, il remporte le 1er Prix et le Prix du public du Concours International Jacques Lancelot de Tokyo. Il enregistre ensuite son premier disque, Made in France, avec le pianiste David Bismuth chez le label Aparté. Salué par la presse, le CD a reçu notamment un « Diapason d’Or » et les 4 « ffff » du magazine Télérama.
Pierre Génisson a fait ses études musicales à Marseille, sa ville natale, avant d’intégrer le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de clarinette de Michel Arrignon et dans celles de Claire Désert, Amy Flammer et Jean Sulem pour la musique de chambre. Il obtient les 1er Prix à l’unanimité de clarinette et de musique de chambre, et part ensuite se perfectionner à l’University of Southern California de Los Angeles auprès du célèbre professeur Yehuda Gilad où il obtient son Artist Diploma.
À 21 ans, Pierre Génisson est nommé clarinette solo de l’Orchestre Symphonique de Bretagne dirigé par Olari Elts. Avec l’OSB, il participe à de nombreux festivals et à de nombreux enregistrements. Il quitte la formation en 2013 afin avec de se consacrer pleinement à sa carrière de soliste. Parallèlement, Pierre Génisson fait ses débuts sur la scène de la Philharmonie de Berlin dans la Rhapsodie de Debussy et le Double concerto de Bruch. Il est depuis régulièrement invité en tant que soliste par de grands orchestres européens et internationaux (Deutsches Symphonie Orchester-Berlin, le Tokyo Philharmonic Orchestra, Odense Symphony Orchestra, Trondheim Symphony Orchestra, l’Orchestre Symphonique de Bretagne, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège…) dirigés notamment par les chefs Emmanuel Krivine, Olari Elts, Krystof Urbansky, Darell Ang, Sacha Goetzel, Krysztof Penderecki, Charles Dutoit, Lionel Bringuier, Yannick Nézet-Seguin… Pierre Génisson est par ailleurs invité en soliste dans des salles prestigieuses telles que le Suntory Hall de Tokyo, l’Auditorium de Radio-France, l’Odense Konzerthus, la Philharmonie et la Cité de la musique de Paris, la Salle Gaveau, le Art Center de Yokosuka.
Passionné de musique de chambre, Pierre Génisson multiplie les rencontres musicales et joue régulièrement dans des festivals avec des partenaires ou des ensembles tels que Thierry Escaich, Marielle Nordmann, Camille Thomas, Geneviève Laurenceau, David Bismuth, François Chaplin, Nicolas Dautricourt, François Dumont, Karine Deshayes, Delphine Haidan, les quatuors Ebène, Modigliani, Hermès, Hanson, Voce… ou encore le Trio Elégiaque.
Pierre Génisson se partage depuis plusieurs années entre la France et les États-Unis, et est régulièrement invité à donner des master-classes en Asie.
Avec le BBC Orchestra, Pierre Génisson a enregistré un programme complet, Tribute to Benny Goodman, dédié au clarinettiste classique et jazz Benny Goodman ; le CD rassemble des œuvres de Copland, Bernstein, Stravinsky et des pièces de Goodman. Pierre Génisson est dédicataire du Concerto pour clarinette du compositeur Eric Tanguy, œuvre créée fin 2017 avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège.
Pierre Génisson est lauréat de la Bourse Jeunes Talents de Musique et Vin au Clos Vougeot, de la Fondation Banque Populaire et du Prix Cino del Duca de l’Académie des Beaux-Arts. Il est un représentant actif de la marque Buffet Crampon et joue des clarinettes «Tradition».

Quatuor Modigliani (©Luc Braquet)
Amaury Coeytaux violon
Loic Rio violon
Laurent Marfaing alto
François Kieffer violoncelle

« Le Quatuor Modigliani fait partie à l’évidence de la cour des grands. » (Le Monde)
Formé en 2003, le Quatuor Modigliani s’est acquis une place parmi les quatuors les plus demandés de notre époque, invité régulièrement par les grandes séries internationales et salles prestigieuses du monde entier.

Le Quatuor se produit dans le monde entier
Lors des saisons 2019 et 2020, le Quatuor Modigliani effectue des tournées en Corée, aux Etats-Unis (avec un arrêt obligatoire au Carnegie Hall), et donne de nombreux concerts à travers l’Europe : au Wigmore Hall, à la Philharmonie de Paris, au Théâtre des Champs-Elysées, au Konzerthaus de Berlin, au Konzerthaus de Vienne, à la Philharmonie de Saint-Pétersbourg, à l’Elbphilharmonie de Hambourg… Les dernières saisons auront été l’occasion de se produire au Australie, et d’être en résidence au très bel Oji Hall de Tokyo, un temple de la musique de chambre.

La Direction Artistique des « Rencontres Musicales d’Evian »
En 2011, le Quatuor Modigliani crée le festival de musique de chambre de Saint-Paul de Vence. Il assure également, depuis 2014, la direction artistique des légendaires « Rencontres Musicales d’Evian », autrefois dirigées par Mstislav Rostropovitch. Depuis, le festival connaît un remarquable succès sous l’impulsion conjointe de l’Evian Resort et du Quatuor Modigliani, et se présente à nouveau comme l’un des festivals majeurs en Europe.

Transmission
Après presque quinze ans d’expérience, le Quatuor se réjouit de prendre de nouvelles responsabilités vis-à-vis des générations suivantes : il crée en 2016 l’Atelier des Rencontres musicales d’Evian et donne depuis 2017 une série de master-classes au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Relance du « Concours International de Quatuors à Cordes » de Bordeaux
En 2020, le Quatuor Modigliani prend la direction artistique du « Concours International de quatuors à cordes » de Bordeaux, et organise en mai 2020 une semaine de master-classes, de rencontres et de concerts avec 4 jeunes quatuors européens en fin de cursus ou récemment diplômés d’un Conservatoire National Supérieur et en cours de professionnalisation.

Le Quatuor Modigliani poursuit une riche et étroite collaboration avec le label « Mirare »
En 12 ans, le Quatuor a enregistré et sorti déjà dix disques chez le label « Mirare », tous très remarqués et loués par la critique internationale.
Un prochain recueil consacré à l’Octuor de Schubert – avec Sabine Meyer – sortira au printemps 2020.

Une ascension jalonnée de distinctions !
Un an seulement après leur formation, les Modigliani s’étaient révélés à l’attention internationale en remportant successivement trois 1er Prix aux Concours Internationaux d’Eindhoven (2004), Vittorio Rimbotti de Florence (2005), et aux prestigieuses Young Concert Artists Auditions de New-York (2006). Après avoir reçu l’enseignement du Quatuor Ysaÿe, puis suivi les master-classes de Walter Levin et de Gyorgy Kurtag, le Quatuor Modigliani est invité à travailler aux côtés du Quatuor Artemis à la Berlin Universitat der Künste.

La communauté du Quatuor Modigliani
Le Quatuor soigne particulièrement les rencontres de musique de chambre, desquelles sont nées des amitiés fidèles comme celles de Sabine Meyer, Renaud Capuçon, Jean-Frédéric Neuburger, Beatrice Rana, Michel Dalberto, Augustin Dumay, Henri Demarquette, Gary Hoffman, Paul Meyer, Michel Portal, Gérard Caussé, ou Daniel Müller-Schott…

Grâce au soutien de généreux mécènes, le Quatuor Modigliani a le privilège de jouer quatre magnifiques instruments italiens :
Amaury Coeytaux joue un violon de Guadagnini de 1773
Loic Rio joue un violon de Guadagnini de 1780
Laurent Marfaing joue un alto de Mariani de 1660
François Kieffer joue un violoncelle de Matteo Goffriller « ex-Warburg » de 1706

Le Quatuor Modigliani remercie la SPEDIDAM pour son soutien.

Partager sur les réseaux...