Dimanche 2 août – 21h30

Dimanche 02 Août 2020
21h30

MOZART 
Mozart concertant

Jardins du Musée Matisse

 

Wolfgang Amadeus Mozart
Concerto pour flûte, harpe & orchestre,
en ut majeur, K.299
(Allegro – Andantino – Rondeau : Allegro)

Symphonie n°29, en La majeur, K.201
(Allegro moderato – Andante – Menuetto –
Allegro con spirito)

Julien Beaudiment flûte
Marie-Pierre Langlamet harpe
Orchestre de Cannes, Benjamin Levy direction

 

BIOGRAPHIES

Après avoir tenu le poste de première flûte solo au sein du prestigieux Los Angeles Philharmonic de Gustavo Dudamel, Julien Beaudiment est aujourd’hui première flûte solo de l’Orchestre de l’Opéra National de Lyon et professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon.
Originaire de La Rochelle et Bordeaux, il traverse la manche à l’âge de 18 ans pour étudier à la Guildhall School of Music de Londres. Il entre par la suite au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où il obtient les premiers prix de flute et de musique de chambre.
Lauréat du concours international de Barcelone, sa carrière de soliste se développe rapidement en sortant du Conservatoire de Paris. Il se produit en soliste lors de festivals renommés et sur de grandes scènes internationales comme le Théâtre du Châtelet, le Marrinsky de Saint-Pétersbourg, le Khumo Art Hall et le Art Center de Séoul, le Tokyo Bunka Kaïkan, la Philharmonie de Essen, la Philharmonie de Ljubljana, le Palau de la Musica de Barcelone, le Palais des Beaux Arts de Bruxelles, le Konzerthaus de Berlin, l’Opéra National de Lyon, l’Opéra National de Montpellier, l’Opéra de Bilbao, le Teatro Lyrico de Cagliari, le Beijing National Center for the Performing Arts, le Chicago Symphony Center, le Walt Disney Hall de Los Angeles, le Brisbane Griffith Hall en Australie, le Albert Long Hall d’Istanbul, accompagné par l’Orchestre de l’Opéra National de Lyon, l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy, l’orchestre du Marriinsky de Saint-Pétersbourg, l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Orchestre Symphonique de Cannes, le Stuttgart Kammerorchester, l’Orchestre Philharmonique de Varna, la Deutsche Staatsphilharmonie am Rhein, la Deutsche Kammerakademie Neuss, le Beijing Symphony Orchestra, le Séoul Gangnam Philharmonic, le Leopoldinum Symphony de Wroclaw, le Suzhou Symphony Orchestra, le Chicago Philharmonic…
Du Hollywood Bowl de Los Angeles au Suntory Hall de Tokyo, en passant par le Concertgebouw d’Amsterdam ou le Royal Albert Hall de Londres, il se produit dans les plus belles salles du monde avec l’Orchestre Simon Bolivar du Venezuela, l’Estonian Festival Orchestra, les « Dissonances », le London Symphony Orchestra, le London Philharmonic Orchestra, le Philharmonia, le Scottish Chamber Orchestra, the Academy of Saint-Martin-in-the-Fields, le Hallé Orchestra, l’Orchestre de l’Opéra de Pékin, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre National de Bordeaux, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre de l’Opéra National de Paris, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre de la NDR de Hambourg, sous la direction de Gustavo Dudamel, Esa Pekka Salonen, Sir Colin Davis, Christoph Eschenbach, Paavo Järvi, Michael Tilson Thomas, Alan Gilbert, Vladimir Jurovski, Kirill Petrenko, Ivan Fischer, Charles Dutoit, Semyon Bychkov, James Conlon, Philippe Jordan, Sir Roger Norrington, William Christie, Louis Langrée, Emmanuel Krivine, Leonard Slatkin… et avec les musiciens Joshua Bell, Murray Perahia et Itzhak Perlman, ainsi que les compositeurs John Adams, Matthias Pintscher, et la star d’Hollywood John Williams.
Il enseigne chaque été à l’Académie Internationale d’été de Nice, ainsi qu’à l’Orford Music Academy au Canada, ainsi que lors de nombreuses masterclasses à travers le monde, en Amérique du Nord (Colburn School of Music de Los Angeles, Vanderbilt University, Manhattan School et Juilliard School de New York, the San-Francisco flute Guild university, Université de Montréal, University of North Texas à Dallas, the Iowa City University…), en Europe (Guildhall School of Music and Drama de Londres, Conservatoire de Ljubljana, Musikhochschule de Hambourg, Conservatorio Superior de Musica de Valence, de Grenade et de Malaga, la Haute Ecole de Musique de Genève et de Lausanne, la Fondation Daniel Baremboim de Séville…), et Asie (conservatoires et universités de Séoul, Tokyo, Taipei, Bangkok, Conservatoire Central de Pékin, Shanghai Music Academy….).

Julien Beaudiment 

Marie-Pierre Langlamet

  • Harpiste solo de l’Orchestre Philharmonique de Berlin

Elève de Mme Fontan-Binoche au Conservatoire de Nice, Marie-Pierre Langlamet fait très tôt ses premiers pas sur la scène internationale en remportant à 15 ans le Concours Maria Korchinska (UK).

Une année plus tard, elle remporte celui de la cité des Arts de la ville de Paris.

À 17 ans, elle est nommée harpe solo de l’Opéra de Nice.

Les récompenses continuent à se succéder : 1ère lauréate (2e Prix) au CIEM de Genève (1986), puis 1ers Prix du Concert Artists Guild de New York (1989) et du concours d’Israël (1992).

En 1988, à 20 ans, elle rejoint l’orchestre du Metropolitan Opera de New York (James Levine) où elle travaillera jusqu’à ce qu’elle intègre le Philharmonique de Berlin en 1993.

Elle se produit en soliste aux côtés de chefs prestigieux : Claudio Abbado, Simon Rattle, Christian Thielemann, Paavo Järvi, Juanjo Mena, Marek Janowski, Trevor Pinnock, Francois-Xavier Roth… avec des orchestres renommés, tel le Philharmonique de Berlin, le Philharmonique d’Israël, l’orchestre de la Suisse Romande, le Philharmonique de Dresde, l’Orchestre National d’Espagne, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse…

Elle enseigne à l’Académie Karajan et à l’Université de Berlin (UdK).

Très actif sur les scènes symphoniques et lyriques européennes, Benjamin Levy a récemment été invité par les Rotterdams Philharmonisch, Orchestre de la Suisse Romande, Nederlandse Reisopera (Bizet, Les Pêcheurs de Perles en 2015), Théâtre Stansilavsky – Moscou (Pelléas et Mélisande de Debussy, Olivier Py) Moscow Philharmonic, Umeå Opera (Suède), Orchestre de Chambre de Lausanne, Radio Filharmonisch Orkest, Radio Kamer Filharmonie, Gelders Orkest, Residentie Orkest – La Haye et Noord Nederlands Orkest.
Benjamin vient de débuter une collaboration avec Icelandic Opera (Don Giovanni & Eugene Oneguine).
En France, il a dirigé de nombreuses formations : Orchestre National de Montpellier, Orchestre National d’Ile-de-France, Orchestre National de Lorraine, Opéra National de Lyon, Orchestre Poitou-Charentes, Opéra de Rouen, Opéra National du Rhin, Opéra de Limoges, Théâtre National du Capitole de Toulouse, Opéra de Saint-Etienne, Orchestre National de Lyon, Orchestre Colonne, Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy et Orchestre Lamoureux.

Benjamin Levy s’est formé aux CNSM de Lyon (1er Prix de percussion) et de Paris (Prix d’analyse et classe de direction d’orchestre). Il étudie à l’American Academy of Conducting d’Aspen (Etats-Unis) ainsi qu’à l’Academia Chigiana de Sienne. Benjamin a ensuite été régulièrement l’assistant de Marc Minkowski (Opéra de Paris, Oper Leipzig, Festival de Salzburg). Il a passé deux saisons comme chef-assistant des deux Orchestres de la Radio Néerlandaise.
Remarqué avec la Compagnie « Les Brigands », il a défendu avec cet ensemble des pièces rares du répertoire lyrique léger, pour lesquelles il a reçu à deux reprises un Diapason d’Or.
Fondateur de l’Orchestre de Chambre Pelléas, il a donné avec cette formation au fonctionnement collégial de nombreux concerts en France et en Europe. Un CD Beethoven, enregistré en compagnie du violoniste Lorenzo Gatto et de l’Orchestre Pelléas pour Zig-Zag Territoires, paru récemment, a reçu un accueil unanime de la presse et de la critique.
Benjamin était la « révélation musicale de l’année 2005 » pour le syndicat de la critique dramatique et musicale.
Il a reçu en 2008 le prix « Jeune Talent – Chef d’orchestre » de l’ADAMI.
Le 1er novembre 2016, Benjamin Levy a été nommé directeur artistique et chef d’orchestre permanent de l’Orchestre de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur.

Benjamin Levy (© Yannick Perrin)

Orchestre de Cannes (© Yannick Perrin)

Depuis plus de 40 ans, l’Orchestre de Cannes sillonne les routes de sa région et pose ses instruments, le temps d’un concert, dans des salles de spectacle, des établissements scolaires, des églises, des théâtres de verdure ou sur des scènes éphémères au cœur de la nature, toujours avec le même enthousiasme.
Grâce à ses fidèles partenaires que sont la Ville de Cannes, le Ministère de la Culture, le Département des Alpes-Maritimes, la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur, les entreprises membres du club Andantino et les Amis de l’Orchestre, l’Orchestre peut se produire une centaine de fois par saison. Il propose aussi bien des concerts symphoniques que de la musique de chambre et des spectacles à destination des plus jeunes. Ayant à cœur de séduire et d’aller à la rencontre des jeunes générations, l’Orchestre s’installe volontiers au sein d’établissements scolaires de sa région (de la primaire au lycée) pour des séances de répétition et des concerts.
L’Orchestre cherche constamment à offrir au public des programmes innovants et audacieux, menés par des artistes de renom et de qualité. C’est ainsi que l’Orchestre a été dirigé par des chefs tels que Michel Plasson, Georges Prêtre, Vladimir Spivakov ou encore Arie van Beek et qu’il a pu accompagner des solistes comme Mstislav Rostropovitch, Maurice André, Martha Argerich, Barbara Hendricks, et plus récemment Nemanja Radulovic, David Kadouch, Romain Leleu, Ibrahim Maalouf, Camille Berthollet ou encore Khatia Buniatishvili, qui, à la demande des 37 musiciens qui composent cette phalange, a accepté de devenir en 2015 la marraine de l’Orchestre de Cannes.
Fondé en 1975, l’Orchestre, qui a reçu en 2005 une Victoire d’honneur pour l’ensemble de son travail, est aujourd’hui dirigé par Benjamin Levy ; il succède à Wolfgang Doerner (2013-2016) et Philippe Bender (1976-2013).
L’Orchestre de Cannes est membre de l’Association Française des Orchestres (AFO).

Partager sur les réseaux...