Mercredi 5 août – 21h

 

 

Mercredi 5 août – 21h

L’opéra The Fairy Queen de Purcell

Jardins du Musée Matisse

Ensemble Baroque de Monaco, direction et chant : Matthieu Peyrègne

Sopranos solistes : Stéphanie Varnerin, Vanessa Fouillet

Ténors : Benoît Gunalons, Marcio Soares Holanda

Basses : Arnaud Richard, Christophe Gauthier

 

A l’instar de Mendelssohn 150 ans après lui, Henri Purcell s’est inspiré du livret de William Shakespeare pour composer l’un des opéras baroques les plus connus, « The FairyQueen ».
Ce livret vous fera parcourir un monde étrange parsemé de personnages extraordinaires, tantôt burlesques, tantôt fantastiques, régi par le « Roi et la Reine des fées », qui espèrent rallumer leur flamme amoureuse…Cette histoire sera contée par un poète ivre, « incité » par des fées persécutrices à puiser dans son génie créateur ! En découlent des rencontres improbables entre des hommes verts, des chinois, des singes…l’apparition féérique de la Nuit, du Mystère, du Secret et même…des 4 saisons personnifiées ! Mais aussi des romances envoûtantes et intrigantes…
L’Ensemble Baroque de Monaco vous propose un découpage unique de l’œuvre vous permettant de découvrir cette douce féérie qui a déjà enchanté des centaines de spectateurs dans les plus prestigieux festivals de musique ancienne comme celui de Callas où le journaliste présent le qualifia de » plus beau spectacle en 30 ans de festival ! »

BIOGRAPHIE

L’Ensemble, fidèle à l’histoire baroque de la Principauté, défend les plus belles pages de la musique tirée du répertoire XVII-XVIIIe siècle, tout en s’évertuant à recréer des ouvrages oubliés ou méconnus qui, par centaines, abondent dans le paysage de la musique baroque. Tous les instrumentistes jouent sur instruments d’époque, accordés aux diapasons historiques.
Attaché à ses racines, l’Ensemble vit cependant avec son temps et fut placé en 2013 sous la direction de Matthieu Peyrègne, chanteur et chef d’orchestre spécialiste de musique ancienne. Cette formation souhaite honorer la mémoire du Prince Antoine 1er de Monaco, qui régnait au début du XVIIIème siècle. Il partageait sa passion pour la musique baroque avec son ami le roi Louis XIV avec lequel il échangeait régulièrement. Monaco était un passage obligé pour les artistes et les compositeurs qui transitaient entre la France et l’Italie. Fidèle à cette histoire, l’Ensemble Baroque de Monaco se spécialise dans la musique baroque française et italienne. En témoignent ses récentes prestations de la Messe de l’Homme Armé pour 4 chœurs de Carissimi dont la recréation mondiale donna lieu à une tournée de concerts en 2015, ou ses prestations des plus belles pages de la tragédie lyrique telles les Indes Galantes de Rameau ou Armide de Lully. Ou encore la récente recréation mondiale de l’Assunzione della Beata Vergined’Alessandro Scarlatti, retrouvée et ré éditée par Matthieu Peyrègne. Cet enregistrement fut encensé par la critique, et notamment par le magazine Diapason qui lui décerna la haute récompense de 5 Diapasons. La Princesse de Hanovre fit part de ses remerciements personnels pour l’initiative de ce premier enregistrement mondial à succès.

L’Ensemble Baroque de Monaco est aussi intimement lié à la maison d’édition musicale de « L’Oiseau Lyre » qui n’a eu de cesse pendant le demi-siècle passé, de ressusciter nombre de chefs d’œuvres vocaux et instrumentaux de la période baroque. Elle a édité de nombreux volumes, sources de richesses de trésors baroques jusque-là oubliés ou délaissés. La mémoire de cette maison dont le siège européen a perduré depuis les années 50 jusqu’en 2013 sur le Rocher, reste et demeure dans le cœur et l’esprit des monégasques mélomanes. La direction de celle-ci et son ancien président, l’immense claveciniste Kenneth Gilbert, ont souhaité créer un lien étroit avec l’Ensemble Baroque de Monaco qui, en jouant les très nombreux ouvrages offerts par la prestigieuse maison d’édition, en perpétue la mémoire.

De par son effectif instrumental important, l’Ensemble Baroque de Monaco est aussi bien en mesure de donner des ouvrages de grande ampleur tels des opéras ou des symphonies, que des pièces en formation instrumentale plus réduite.
L’Ensemble Baroque de Monaco dispose d’un groupe de chanteurs professionels issus du bassin azuréen, ainsi que des meilleurs ensembles baroques d’Europe (Arts Florissants, Chœur de Chambre de Namur, Concert Spirituel, Doulce Mémoire…).
Monaco ayant accueilli en ses terres les plus grands compositeurs baroques de l’époque, cette formation s’inscrit dans une volonté d’être l’ambassadeur, et la mémoire vivante d’une période historique et culturelle d’une richesse incroyable à perpétuer.

L’Ensemble Baroque de Monaco est soutenu par la Sogeda, sous la tutelle du ministère de la culture monégasque.

Partager sur les réseaux...

Précédent

Vendredi 7 août - 20h

Suivant

Dimanche 2 août - 21h30